top of page

NAF NAF : une situation à vomir !

Hier s'est tenue une réunion extraordinaire du CSE Naf Naf avec, comme unique point à l'ordre du jour, « Information-consultation sur la situation critique de l'entreprise. »


Au-delà de la procédure qui n'a pas été respectée et qui peut relever du délit d'entrave au CSE (absence de délai de prévenance et de remise de documents), la direction a annoncé déclarer le jour-même la cessation de paiement de l'entreprise auprès du Tribunal de Commerce de Bobigny...

C'est donc une période lourde d'incertitudes qui commence pour le personnel de notre enseigne d'habillement, qui compte près de 800 salarié-es répartis sur une centaine de magasins dans toute la France.


Pire, alors que nos salaires sont versés à la fin de chaque mois, la direction a déclaré qu'ils ne sauraient verser que le 5 septembre prochain, c'est-à-dire la semaine où devrait avoir lieu l'audience devant le Tribunal qui peut donner lieu à la mise en redressement judiciaire de l'entreprise, voire à sa liquidation rapide, voire immédiate !


Mais notre mal vient de plus loin, en effet, nous avons déjà subi, en juin 2020, une liquidation, avec la casse sociale qui l'a accompagné et qui a abouti au rachat de l'enseigne par l'actuel président. Nous avons ensuite subi des fermetures successives de magasins depuis 2021 puis un PSE cet été au siège, qui vient à peine de se clore.


C'est bien à la mort lente de la société, marquée par une gestion erratique et les mensonges répétés de ses dirigeant-es successifs, que nous assistons depuis cette date et que nous n'avons eu de cesse de dénoncer. Et, aujourd'hui, comble du cynisme, il nous est demandé de continuer à travailler non seulement sans être payé mais avec, comme perspective, de perdre nos emplois !


Forts de notre expérience de lutte chez New Look et Virgin, enseignes du commerce malheureusement disparues ces dernières années, nous ne pouvons nous résoudre à une telle situation ! Pour commencer, nous exigeons, y compris en nous adressant aux pouvoirs publics garants de l'ordre public social, le versement sans plus tarder de nos salaires. Dos au mur, nous n'avons pas d'autre choix que de trouver la force de nous battre collectivement pour notre dignité comme pour nos droits.

CDP Naf Naf 29.08.2023
.pdf
Télécharger PDF • 111KB

Crédit photo : Adobe Stock

450 vues

Comments


bottom of page