Manifestation rue

QUI SOMMES-NOUS ?

Créée en 2014, notre Fédération est membre de l’Union Syndicale Solidaires, qui réunit des syndicats dans l’industrie, la santé, le social, l’éducation, les collectivités territoriales, les finances publiques, la SNCF, la Poste, les associations etc...


Nous regroupons plusieurs syndicats locaux qui sont répartis dans toute la France et dans les entreprises suivantes :  Adopt, Aldi, Amazon, Auchan, Biocoop, Burberry, Carrefour, Deliveroo, Nike, Intermarché, Monoprix, entre autres, mais aussi une multitude de plus petites.​

Au niveau professionnel, nous couvrons les branches du commerce alimentaire et non-alimentaire qui comptent plus d’une centaine de conventions collectives, mais aussi celles des services, du particulier employeur et les travailleurs/euses des plateformes.

Nous sommes à l'origine ces dernières années, des jurisprudences sur les thèmes suivants :

  • Le travail en soirée chez Sephora ;

  • le droit de retrait de l'épidémie de la Covid-19 chez Amazon ;

  • L'instauration du pass sanitaire dans certains centres commerciaux.

NOS VALEURS

Nous pensons que le syndicat ne doit pas se contenter de son pré carré corporatiste. Travailleuses/eurs du privé et du public, des grandes comme des toutes petites entreprises, nous sommes toutes et tous dans le même bateau ! 

Notre syndicat est résolument tourné vers la lutte, car comme l’histoire et l’expérience nous l’enseigne : 


  • c’est par la lutte que nous améliorerons nos conditions de travail,

  • c’est par la lutte que nous obtiendrons une meilleure reconnaissance de nos métiers, dont l'augmentation des salaires ;

  • c’est par la lutte que nous imposerons la fin des discriminations au travail comme dans la société,

  • c’est par la lutte que nous conquerrons la diminution du temps de travail, seule à même de combattre le chômage : travailler moins pour travailler toutes et tous !​

NOS REVENDICATIONS

  • 300 euros d’augmentation ;

  • Un SMIC à 1.700 euros ;

  • La fin du temps partiel imposé ;

  • Des jours de repos fixes ;

  • La limitation des horaires atypiques de travail ;

  • Le passage aux 32 heures sans perte de salaire ;

  • Des délégué-e-s au CSE dans toutes les entreprises de plus de 5 salarié-e-s ;

  • L’arrêt de l’uberisation du monde du travail ;

  • L’égalité entre les femmes et les hommes.

NOTRE FONCTIONNEMENT

Dans notre Fédération, les décisions sont prises avant tout au consensus et dans le cadre de réunions régulières, dont un Conseil Fédéral qui réunit nos syndicats chaque trimestre (il en est de même au plan local).

Chaque adhérent-e a droit à une formation syndicale et nous attachons une attention particulière à celle juridique, malgré que le code du travail et nos droits qu'il contient sont particulièrement malmenés ces derniers temps. 

D'ailleurs nous utilisons au maximum ces possibilités, soit directement ou bien en mobilisant notre réseau d'experts et d'avocats pour les défendre, voire les développer.