top of page

Le prix du danger aux cercles de la forme ?

Dernière mise à jour : 31 juil. 2023

La direction aurait-elle ajouté l’option « Coup de chaleur » dans ses abonnements depuis le début de l’été ?

En effet, avec les épisodes caniculaires de ces dernières semaines, nos lieux de travail ressemblent plus à des fours qu’à des salles de sport revendiquant la forme et le bienêtre !


Pourtant, il est bien connu que chaleur et activités physiques ne font pas bon ménage, mais malgré cela, les salles ne sont toujours pas équipées de système de climatisation.


Sur son site, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité), explique qu’au-delà de 28°C, le travail physique intense constitue un risque pour la santé des travailleurs.


C’est pour cette raison qu’il ne faut pas attendre de faire un malaise pour exercer son droit de retrait, afin de vous protéger, puisque la direction ne respecte pas ses obligations de santé et de sécurité !


Comment exercer son droit de retrait ?


1. Prendre la température de la salle ;

2. Prendre en photo le thermomètre ;

3. Alerter la direction de la situation et lui envoyer les photos ;

4. Si rien n’est mis en place, cesser votre activité et envoyer un mail à votre hiérarchie (voir modèle) + copie inspection du travail + médecin du travail + représentants du personnel.


N’hésitez pas à contacter votre représentante de section syndicale SUD pour toutes questions !


QU’EST-CE-QU’UN DROIT DE RETRAIT ?


Le travailleur alerte immédiatement l'employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu'elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu'il constate dans les systèmes de protection. Il peut se retirer d'une telle situation. L'employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d'une défectuosité du système de protection. (Article L4131-1 du Code du travail)


MODÈLE DE MAIL À ENVOYER À VOTRE DIRECTION


Madame, Monsieur, Je vous informe que je fais valoir ce jour le « Date » à partir de « Heure » mon droit de retrait. En effet, bien que je vous aie alerté au sujet de la chaleur excessive qui règne au sein de mon lieu de travail avec photo à l’appui des relevés de température, aucune disposition n’a été prise pour améliorer la situation. Cet excès de température constitut un réel danger pour ma santé. Je me tiens à votre disposition pour reprendre mon travail dès que le risque sera supprimé. Cordialement. « Prénom » « Nom » « N° et nom du magasin ».

Tract chaleur CDLF juillet 2022
.pdf
Télécharger PDF • 269KB

Crédit photo : Adobe Stock

26 vues

Comments


bottom of page