top of page

Il n’y a pas de création d’emplois dans les ZTI !

L’observatoire parisien des Zones Touristiques Internationales s’est réuni ce jour, pour la première fois depuis sa création en décembre 2015.

Le rapport présenté par l’APUR n’a pas permis d’évaluer l’impact des l’ouverture les magasins le dimanche sur l’emploi, faute de données.


Les représentants du CLIC-P ont donc communiqué les données fournies par les entreprises phares en interne.


Pour les Galeries Lafayette dont le Président du Directoire a communiqué des chiffres de création d’emplois les plus farfelus, le solde positif réel sur le magasin d’Haussmann s’élève à …. 74 emplois (en 2017, première année pleine en termes d’ouverture du dimanche).


Sur le BHV Marais, les chiffres indiquent une baisse de 17 salariés.


Enfin, sur l’ensemble des Fnacs situées dans des ZTI, l’entreprise a créé 45.7 équivalents temps plein.


C’est le bilan mirobolant de la Loi Macron qui devait relancer l’emploi et la croissance. Une croissance du Chiffre d’affaires qui est aussi en berne : les Galeries Lafayette ont réalisé en 2017 un CA inférieur à celui de 2015 et le BHV n’a pas atteint en 2017 le CA réalisé… en 2012.


Cela n’a pas empêché les employeurs présents de revendiquer le droit d’ouvrir tous les dimanches dans tout Paris et de critiquer les « contreparties » qui « empêchent les petits commerçants d’ouvrir ».


Le CLIC-P a toujours soutenu que la Loi Macron était un prélude à la généralisation du travail du dimanche et que cette banalisation serait l’occasion de remettre en cause les majorations de salaires. Nous y sommes : le travail du lobbying patronal a officiellement commencé et on connaît la sensibilité d’Emmanuel Macron à ce lobbying.


Le Clic-P continue de s’opposer à cette régression qui frappe au premier chef les salariés du commerce et qui touchera, à terme, l’ensemble du salariat.

Clic P 13.07.2018
.pdf
Download PDF • 259KB

Crédit photo : Adobe Stock

1 vue

Comments


bottom of page