top of page

Au mépris de la direction, répondons par notre mobilisation !

Dernière mise à jour : 31 juil. 2023

Le 24 janvier dernier, la direction a organisé une visioconférence avec l'ensemble du personnel pour se réjouir de l'ouverture prochaine d'une trentaine de magasins dans toute la France, à rebours donc des autres enseignes d'habillement en pleine crise, notamment : Camaïeu et Kookaï, placées en liquidation judiciaire et la cession de Pimkie.

Ce que la direction a omis de vous dire et qui sera officialisée à la réunion du CSE de ce jour, c'est la fermeture potentielle prochaine de 16 magasins sur les 121 que compte l'enseigne, soit des dizaines de licenciements probables sur près de 800 emplois ! Voici la liste des magasins concernés et leur date envisagée de fermeture :


Région parisienne

  • La Défense : 29 septembre 2023

  • Rosny : 30 septembre 2023

  • Torcy : 27 novembre 2023

  • Cergy : 31 décembre 2023

  • So Ouest : 29 février 2024

  • Passage du Havre : 19 mars 2024

  • Boulogne : En attente de date

Autres régions

  • Nantes Beaulieu : 19 juin 2023

  • Nice : 30 juin 2023

  • Dijon : 31 août 2023

  • Bordeaux Meriadeck : 2 mars 2024

  • Toulouse : 22 mai 2024

  • Brest centre-ville : 30 juin 2024

  • Aix, Colmar et Tours : En attente de date

Outre cette liste, la situation reste critique à Paris : Faubourg Saint-Antoine et en Province : Etrembières et Nancy.


Si vous comptez sur de quelconques conditions de départ à cette occasion, détrompez-vous ! D'abord, la direction ne compte pas faire de plan social, tout comme elle a tout fait pour y échapper lors des précédentes fermetures de magasins, mais l'argent qu'il reste dans la caisse n'est pas à nous !


Non content de vous mentir ainsi qu'au CSE qui n'a pas été informé de la résiliation de certains baux, les dirigeantes de l'entreprise nous prennent pour des cruches ! Comment croire une seule seconde, alors que certains fournisseurs et loyers ne sont plus payés, que des magasins vont ouvrir cette année pour permettre ainsi à tous ceux et celles qui voient le leur fermer d'être reclassé ?


La direction veut avoir à faire à des agneaux qui se laissent mener sans broncher à l'abattoir…alors devenons des loups !


Pour répondre à leur mépris, notre syndicat prend lui ses responsabilités en incitant chaque boutique de l'enseigne :

  • A interpeller par mail (perso ou magasin), le CSE pour que ce dernier mette urgemment en œuvre ses prérogatives en matière d'emploi : cse.nafnafsas@nafnaf.fr (nous mettre en copie).

  • A rejoindre les manifestations prévues près de chez vous contre la réforme des retraites ce samedi 11 février (Vous pouvez cesser le travail pour tout ou partie de la journée en faisant suivre un mail la veille à votre responsable tout en nous mettant en copie).

Tract Naf Naf 06.02.2023
.pdf
Télécharger PDF • 290KB

Crédit photo : Adobe Stock

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page