top of page

Travail du dimanche : Macron et les patrons à la peine

Dernière mise à jour : 11 juin 2023

Le CLIC-P a pris connaissance avec satisfaction du résultat du référendum organisé au BHV ainsi que du report de la négociation de branche sur le travail dominical dans les Grands magasins.

Cela marque l’opposition majoritaire des salariés de la branche et de leurs représentants au dispositif de la loi Macron et l’impasse dans laquelle se trouve l’UCV (chambre patronale des Grands magasins et Magasins populaires) et les divisions entre les patrons qui la composent. Il est significatif, à ce titre, de voir le patron des Galeries Lafayette (dont dépend le BHV) déclarer à la presse que le résultat du referendum au BHV s’expliquerait par... les attentats !


Une cacophonie entretenue par Emmanuel Macron lui-même qui estime, dans la presse, qu’il est naturel que les salariés du BHV aient rejeté l’accord proposé par la direction « parce que c’est le plus mauvais du secteur d’activité ».


Par ailleurs, nos organisations viennent de déposer des recours visant à obtenir l’annulation du décret et des arrêtés définissant les ZTI sur Paris. Plus que jamais, le Clic-P reste déterminé à empêcher la généralisation du travail dominical et nocturne.

Clic P 25.11.2015
.pdf
Download PDF • 21KB

Crédit photo : Adobe Stock

2 vues
bottom of page