top of page

Non à la délocalisation de l'unique entrepôt français d'H&M (déclaration intersyndicale européenne)

La fermeture, annoncée le mois dernier, de l'entrepôt H&M situé au Bourget, près de Paris, est un véritable scandale :

  • En premier lieu, elle va supprimer définitivement 200 emplois, dont 153 en contrat à durée indéterminée, dans un département, la Seine Saint Denis, déjà sinistré au plan social ;

  • Elle est également injustifiée au plan économique, alors que l'entreprise d'habillement suédoise richissime a bénéficié de l'argent public depuis l'ouverture du site en 1998 jusque pendant la crise du Covid ;

  • Elle est enfin un aberration écologique, les livraisons du marché français, le principal d'Europe, devant ensuite être assurées par les entrepôts belges et italiens de l'enseigne.

Le réponse des salarié-es, c'est la grève : Le 16 juin puis le 5 juillet derniers, des débrayages ont été organisés à l'appel de l'ensemble des syndicats qui ont déjà contraint la direction a différé à la fermeture à la fin de l'année.


Il existe une longue tradition de lutte sur cet entrepôt qui explique aussi pourquoi il a d'abord été détaché des magasins français puis a vu sa convention collective modifiée pour instaurer davantage de flexibilité, l'effectif baissé et la répression antisyndicale s'intensifier.


Une course de fond s'engage désormais contre ce calcul cynique : face à la rapacité du capital, les travailleurs et travailleuses d'H&M GBC peuvent compter sur leur unité et leur détermination mais aussi sur notre solidarité internationaliste !

H&M Non à la délocalisation
.pdf
Télécharger PDF • 760KB

1 vue

コメント


bottom of page