top of page

Monoprix Bondy :chacun chez soi et les poules seront bien gardées

Par un jugement du 27 février dernier qui nous a été notifié ce vendredi, le Tribunal Judiciaire de Bobigny, saisi par notre syndicat SUD Commerce Francilien, a annulé l'élection du CSE du magasin Monoprix de Bondy, organisée en notre absence en octobre 2023.

En effet, pour le juge, c'est notre liste, déposée en premier à la demande de l'Union Locale, qui devait être prise en compte et non celle remise le lendemain par le syndicat SUD Commerce Ile-de-France, par ailleurs absent du magasin avant cette date.


Mieux, ce dernier est condamné à nous verser 1.000 euros au titre des frais de justice et la sainte alliance de l'Union syndicale Solidaires nationale et des Unions Départementales Solidaires de Paris et de Seine-Saint-Denis, venus le seconder au Tribunal et qui soutenait y compris, pour cette dernière structure, l'absence d'affiliation de notre Union Locale, n'aura pas suffit à légitimer cette forfaiture...


Nous remercions en particulier les camarades de la CGT du magasin qui, devant la justice, ont fait passer l'intérêt général avant le leur en soutenant notre demande d'annulation, choqués par ailleurs, comme beaucoup d'autres collègues, du comportement de voyou adopté par l'autre syndicat SUD dont, en particulier, l'attitude de son secrétaire venu intimider, la veille du scrutin, à la tête d'une bande organisée notre délégué sur le magasin.


La direction locale comme nationale de Monoprix, sanctionnée pour sa duplicité, doit convoquer à nouveau dans les meilleurs délais les syndicats en place pour organiser une nouvelle élection du CSE où, pour Solidaires, seule notre organisation aura le droit de participer. Dans l'intervalle, vos représentant-es syndicaux, en poste jusqu'en 2023, sont à nouveau vos interlocuteurs.


SUD Monoprix 04/03/2024
.pdf
Télécharger PDF • 2.19MB

Crédit photo : Adobe stock

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page