top of page

Salarié-es Naf Naf : l'heure de la révolte a sonné !

Chèr-es collègues, la diffusion de notre premier communiqué ce mardi aura obligé la direction à officialiser aujourd'hui l'annonce de la demande de mise en redressement judiciaire de Naf Naf sans pour autant dire un seul mot sur nos salaires, qui ne sont toujours pas versés...


Il faut bien comprendre que, une fois la procédure collective ouverte et quelle que soit sa nature (redressement, voire liquidation), notre direction n'a plus la main, puisque l'entreprise sera alors gérée par un administrateur qui va prendre le temps nécessaire à comprendre la situation avant d'arrêter des décisions.

L'INFORMATION EST UNE ARME, RESTONS EN CONTACT !


Il est clair que la direction n'a pas souhaité être transparente et voudra nous berner jusqu'au bout !


C'est pourquoi, nous avons créé un groupe WhatsApp pour tenir informé chaque équipe au plus vite.


Une personne par magasin est invitée à envoyer son numéro pour y être ajoutée au :

06 52 85 28 52


MARDI 5 SEPTEMBRE, FAISONS-NOUS ENTENDRE DU TRIBUNAL !


A l'occasion d'une audience qui s'annonce cruciale, nous invitons le plus grand nombre de collègues, surtout ceux de Région Parisienne, à nous rejoindre pour peser sur la décision qui sera prise ce jour-là et marteler, en particulier, la nécessité de paiement immédiat de notre salaire du mois écoulé.


RDV LE MARDI 5 SEPTEMBRE À 9H


Tribunal de Commerce

1 rue Michel de l’Hospital à Bobigny (93)


(M° Bobigny-Pablo Picasso)


Les magasins en régions doivent également rester fermés. Rendez-vous sur votre lieu de travail habituel à l’heure de travail prévue pour connaître la décision du Tribunal.


Sans notre mobilisation, nous risquons non seulement d'être licencié rapidement mais d'attendre des semaines, voire des mois pour être tout simplement payé.

C'est donc maintenant qu'il faut mettre toutes nos forces dans la bataille !

Tract 30.08.2023
.pdf
Download PDF • 174KB

Crédit image : Adobe Stock




94 vues
bottom of page