top of page

Cette année…le Père Noël est vraiment une ordure !

Dernière mise à jour : 31 juil. 2023

Licenciements, transferts d’entreprise, cette année a été un vrai cauchemar pour les 333 salarié-e-s concerné-e-s par l’annonce du PSE en janvier et notamment pour 2 de vos anciennes élues Sud chez Nocibé !

LE PSE


Contrairement à ce qui a été annoncé « fièrement » par la direction lors de la réunion CSE de décembre 2021, la possibilité de contester le PSE est encore juridiquement possible…Suite au prochain épisode !


LE TRANSFERT D’ENTREPRISE


Après le transfert des salariés Nocibé chez April, l’inspection du travail a autorisé celui de 2 de vos élues Sud le 16 novembre 2021. Ces 2 élues n’ont pas été choisies au hasard par la direction, puisque l’une a créé la section syndicale CGT en 2013 et l’autre, la section syndicale Sud en 2021. Comme la loi l’autorise, ces 2 transferts font l’objet d’un recours…Affaire à suivre donc !


LA DEMANDE DE RÉVOCATION DES ÉLUES SUD NOCIBE AU CSE


Comme une poignée d’individus, appartenant à la fédération CGT Commerces et Services, ne supporte pas que l’on soit en contradiction avec elle, elle a exigé que le mandat des 7 élues qui sont dorénavant chez Sud soit retiré. À la suite du transfert chez April, 5 élues restent encore concernées. La direction doit alors mettre en place des élections prochainement pour satisfaire ce caprice qui devrait coûter la modique somme de 13 080€, alors que le renouvellement des instances devrait avoir lieu à la fin de l’année 2022…Lamentable !


Et pour couronner le tout, nous avons lu dans le compte-rendu de la réunion CSE de novembre 2021, que la direction d’April souhaite dénoncer tous les accords d’entreprise Nocibé, ce qui aurait pour conséquence la perte de tous nos avantages !


Bref !...une année qui se termine comme elle a commencé !

Décembre 2021 Tract-inter-entreprise
.pdf
Télécharger PDF • 1.27MB

Crédit photo : Adobe Stock

2 vues

Comentarios


bottom of page