top of page

Biocoop : première victoire pour les anciens grévistes

L'an dernier débutait une grève au long cours dans deux magasins parisiens Biocoop ce qui a amené y compris le réseau à leur retirer son enseigne. Elle a atteint son paroxysme en octobre 2020 par l'occupation de l'un d'entre eux suivie du licenciement de plusieurs grévistes qui ont ensuite saisi les Prud'hommes.

Ce jour, le Conseil a dit que le licenciement de Konstantin, l'un d'entre eux, était sans cause réelle et sérieuse. Le 8 novembre dernier, c'était déjà le tour de Tiphaine, une de ses anciennes collègues, de voir son licenciement déclaré lui nul avec, entre autres, la condamnation de son ex-employeur à lui verser 10.000 euros de dommages et intérêts de ce fait (à noter que ces deux jugements sont assortis de l'exécution provisoire).


Notre Fédération, qui a participé à la défense syndicale des employé-es ainsi réprimés, se félicite de ce résultat là où le syndicat "SUD" en charge du suivi de la grève aura lui mené ces travailleurs/euses dans le mur... Alors qu'un dernier dossier, celui de Laetitia licenciée elle pour avoir osé faire part dans un média de ses conditions de travail sur un piquet de grève, a lui été renvoyé en départage l'an prochain, il est temps pour la gérante de "Le Retour à La Terre" de revenir à la raison en mettant définitivement fin à ce conflit en indemnisant tous les grévistes licenciés.

Biocoop - première victoire pour les anciens grévistes
.pdf
Télécharger PDF • 580KB

3 vues

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page